Publications

Communiqué de presse ARSENIC : LES PRÉFET(E)S DE LA RÉGION APPUIENT ROUYN-NORANDA DANS SA DEMANDE AU GOUVERNEMENT

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE, LE 10 OCTOBRE 2019 – La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT) a pris connaissance avec étonnement du refus du gouvernement du Québec de répondre à la demande soumise par la Ville de Rouyn-Noranda dans le dossier de l’arsenic. Rappelons que la Ville demande la nomination d’un porteur de dossier assumant un rôle de coordination et de concertation entre les ministères concernés par la situation, un interlocuteur unique dans le dossier.

Communiqué de presse La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue dépose ses demandes aux candidat(e)s à la députation

Dans le cadre des élections fédérales, la Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT) a fait parvenir aux candidat(e)s à la députation quatre demandes visant des enjeux régionaux qui font l’objet de revendications politiques récurrentes. La démarche initiée par la CPAT vise à obtenir des candidat(e)s l’obtention d’engagements concrets. Les préfet(e)s de la région conviennent de la nécessité d’intervenir dans le secteur des technologies (couverture internet et cellulaire), de la sécurité aérienne (NavCanada), de l’agriculture (Abattage) et au niveau des infrastructures routières (Route Transcanadienne 117).

Avis NOTE À L’ATTENTION DES CANDIDAT(E)S AUX ÉLECTIONS FÉDÉRALES DANS LA RÉGION DE L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CONCERNANT LES DEMANDES DE LA CPAT

La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue a organisé une délégation au cours de l’année 2019 afin de faire valoir les enjeux régionaux à Ottawa. Dans le cadre de cette délégation, la région a su démontrer l’unité qui la caractérise lorsque vient le moment de parler d’une seule voix. L’exercice a également permis de dégager certains consensus et la nécessité d’intervenir sur certains enjeux concrets. La démarche initiée par la CPAT vise à obtenir des candidat(e)s aux élections fédérales leur vision et l’obtention d’engagements concrets afin de défendre les enjeux régionaux énumérés dans le présent document. Les préfet(e)s, à titre de représentants des gouvernements de proximité de la région, conviennent donc de la nécessité d’intervenir dans les secteurs agricoles, des technologies, de la sécurité aérienne, de l’agriculture et au niveau des infrastructures routières. Bien que plusieurs autres sujets pourraient faire l’objet de demandes, ceux-ci ont été déterminés de façon à obtenir des engagements concrets sur des objectifs tout aussi concrets.

Communiqué de presse LANCEMENT DU PREMIER APPEL DE PROJETS DE l’ALLIANCE POUR LA SOLIDARITÉ DE L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT), agissant à titre de mandataire pour le Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS), est heureuse d’annoncer le lancement du premier appel de projets. À cet effet, les organismes auront jusqu’au 31 octobre afin de présenter leurs demandes dans le cadre des Alliances pour la Solidarité. C’est ainsi que le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale soutient financièrement des initiatives en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Il permet la participation des collectivités locales au développement de projets novateurs pouvant intervenir à la fois sur les causes et les conséquences de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

Communiqué de presse LES APPUIS SE MULTIPLIENT POUR UN SOMMET SUR LE TRANSPORT COLLECTIF RÉGIONAL INTERURBAIN

Dans le cadre de la Tournée régionale sur le financement de la mobilité au Québec, la Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT) a déposé à M. Claude Reid, député de Beauharnois et adjoint parlementaire du ministre des Transports du Québec, les résolutions et appuis de 18 territoires de MRC ainsi que de plusieurs associations en provenance de partout au Québec.

Communiqué de presse ACCUMULATION DE 15 000 TONNES MÉTRIQUES DE BOIS DANS LES ÉCOCENTRES DE LA RÉGION

La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT) interpelle le ministre de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, M. Benoit Charrette, afin de trouver des solutions répondant à l’accumulation de bois dans les écocentres de la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Les installations de traitement sont peu nombreuses et éloignées, entraînant ainsi d’importants coûts de transport des copeaux de bois. L’absence de solutions émanant du Ministère depuis de nombreuses années dans ce dossier a mené à l’accumulation de près de 15 000 tonnes métriques de bois dans les écocentres de la région.

Rapports annuels Rapport annuel 2019

La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue c’est d’abord et avant tout
un formidable porte-voix pour notre région. Nous avons souhaité en faire également un outil indispensable de concertation où s’élaborent, se discutent et se dégagent les consensus à partir desquels nous établissons et affirmons nos choix et nos positions et assurons la promotion de nos intérêts collectifs.

Communiqué de presse La CPAT organisera un important rassemblement des élus de l’Abitibi-Témiscamingue

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE, LE 26 AVRIL 2019 – La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT) organisera le 24 mai 2019 à Rouyn-Noranda le Rassemblement des élus de l’Abitibi-Témiscamingue qui réunira maires, préfets, ministres, députés, chefs de communautés et conseillers municipaux afin de discuter des enjeux régionaux et de prendre connaissance des actualités et des orientations au niveau des politiques publiques.

Communiqué de presse Modèle régional en santé la CPAT et le C.A du CISSSAT définissent les termes d’une nouvelle collaboration

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE, LE 18 AVRIL 2019 – La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT) a convenu de la nécessité d’établir un canal de communication formel avec le conseil d’administration du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) afin de dégager les principaux enjeux régionaux relatifs aux services de santé. Au cœur de cette collaboration se trouve l’intention manifeste de maintenir et défendre le modèle régional en santé.

Communiqué de presse Découvertures et ruptures de services en santé : une tendance lourde en Abitibi-Témiscamingue

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE, LE 5 MARS 2019 – La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT) constate une récurrence significative des découvertures et ruptures de services dans le domaine de la santé en région. Aujourd’hui, c’est la MRC d’Abitibi-Ouest qui se mobilise pour maintenir des services sur son territoire, mais cette fermeture, pour une durée indéterminée, incarne une tendance observable depuis plusieurs années, et ce, sur plusieurs territoires de la région.

1 2 3 4